Sécurisation et protection antichute des lanterneaux,
puits de lumière et skydome de toiture


Sécurisation de toiture industrielle - protection de lanterneau

Présence de lanterneau sur votre toiture quels sont les risques ?

L’INRS et l’OPPBTP lance une alerte et demande l’attention de tous les acteurs pour prévenir les décès dus au travail à proximité de puits de lumière, des trappes d’accès et d'autres types d'ouvertures de toit. Des enquêtes récentes suggèrent que de nombreuses chutes mortelles mettent en cause des lanterneaux ou des puits de lumière non-protégés.

Les normes existantes réglementent la protection des puits de lumière et autres ouvertures de toit. Chaque employeur, superviseur et travailleur dans les entreprises où le travail peut entraîner une exposition à ces dangers doit se conformer à ces normes.

Les décès professionnels causés par les chutes restent un grave problème de santé publique en France et dans le monde. La CNAMTS (Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés) les répertorie parmi les principales causes de décès professionnel.

Une enquête a révélé qu'environ 22% des chutes mortelles signalées aux responsables de la sécurité et de la santé au travail se sont produites lorsque des travailleurs sont tombés à travers des puits de lumière, des trappes de désenfumage ou des skydomes (des dômes en plastique translucide qui servent de puits de lumière).

L'augmentation récente de l'utilisation de puits de lumière et d’exutoire d'évacuation de fumée dans les nouvelles constructions a accru l'exposition des travailleurs à ce type de danger.

Chaque année, il y a de plus en plus de demandes d’indemnisation pour des accidents du travail impliquant un travailleur chutant depuis une position de travail en hauteur. Parmi ces demandes, 54% sont des blessures graves avec cinq jours ou plus d'arrêt de travail et trois sont mortelles.

Les décès peuvent être évités en respectant les normes existantes pour la protection des ouvertures de toit et en améliorant la sensibilisation des travailleurs aux risques liés au travail à proximité de lanterneau, de puits de lumière.

AVERTISSEMENT ! Des chutes mortelles et des blessures graves peuvent résulter d'une sécurisation et d'une protection contre les chutes inadéquates pour les travaux autour des lanterneaux et skydome.

Des enquêtes récentes de l’INRS suggèrent que les employeurs, les travailleurs et les propriétaires de bâtiments peuvent ne pas reconnaître ou apprécier pleinement les risques de chute graves associés au travail à proximité de puits de lumière (Sanction : 9000€ d’amende - Récidive : 1 an de prison et 15000€ d'amende).

En conséquence, les puits de lumière et les lanterneaux peuvent être laissés sans protection ou sécurisation, et les travailleurs peuvent être amenés à contourner ces ouvertures sans que des mesures appropriées de prévention des chutes soient en place.

Cette étude de cas décrit plusieurs décès et accidents résultant de chutes à travers des puits de lumière et des lanterneaux. Des recommandations sont fournies pour aider à prévenir des décès similaires à l'avenir.

Les recommandations de cette étude doivent être suivies par tous les propriétaires d'immeubles, tous les employeurs et travailleurs sur les chantiers qui peuvent exposer les intervenants à des lanterneaux et des puits de lumière non protégés.

Les décès professionnels causés par les chutes restent un grave problème de santé publique en France et dans le monde. Les chutes sont l'une des principales causes de décès au travail.

Sécurisation lanterneau, puits de lumière et skydome - Danger

Cas 1 - Chute à travers une lucarne lors du déneigement d’une toiture

Un ouvrier de 43 ans d’une entreprise de fabrication de revêtements est décédé après être tombé au travers d’un puit de lumière non protégé sur un sol en béton à 8m au-dessous

La victime et un collègue nettoyaient la neige du toit terrasse du bâtiment. La victime a marché sur la fenêtre de toit rendu invisible par la neige qui recouvrait complètement les puits de lumière dans cette zone du toit. Il n'a pas vu le puits de lumière recouvert de neige qui s'est alors brisée sous son poids.

Le collègue de la victime, qui se dirigeait vers le côté opposé du toit, s'est retourné vers l'emplacement de la victime après avoir entendu un bruit provenant de cette zone. Il a vu la lucarne cassée et a appelé à l'aide.

Le puits de lumière n'avait pas de grille de protection antichute, ni de garde-corps de protection.

Cas n°2 - Chute à travers une lucarne lors de la réparation d'une toiture

Un homme de 34 ans est décédé en tombant à travers un puits de lumière. Avec plusieurs autres intervenants, la victime et son frère de 36 ans avaient été embauchés par un entrepreneur en couverture le jour de l'incident pour tirer et enlever les matériaux de toiture accumulés sur une toiture terrasse.

La victime travaillait depuis environ 15 minutes à transporter des matériaux de d’étanchéité quand il est tombé sur une lucarne qui s'est brisée sous son poids. La lucarne n'avait pas de grille de protection, ni de garde-corps de sécurisation de lanterneau.

Cas n°3 - Chute à travers un panneau translucide pendant le déneigement

Un agriculteur de 62 ans est décédé des suites de blessures subies lors de sa chute à travers un panneau translucide utilisé sur le toit d'une grange pour laisser entrer la lumière dans le bâtiment

Le jour de l'incident, l'agriculteur conduisait un tracteur équipé d'un chargeur frontal à côté de l'étable. Il a utilisé le godet du chargeur pour monter sur le toit. Il a gravi la pente du toit jusqu'à ce qu'il atteigne une corde attachée au toit.

Les preuves suggèrent qu'il tenait la corde dans une main alors qu'il poussait la neige du toit. Il a marché sur un panneau de fibre de verre ondulé recouvert de neige qui s'est brisé, le faisant tomber d'environ 6m sur le sol en béton situé en dessous. La grille antichute de plaque translucide n'avait pas été installée.

Accident chute au travers d'un puits de lumière, skydome ou lanterneau de toiture

Sécurisation des puits de lumière : Risque, analyse et étude de cas

Sécurisation des skydome : étude de cas par le CARSAT

Circonstances de l’accident : La victime, qui réalisait des travaux d’entretien sur une toiture terrasse d’un immeuble, a chuté au travers d'un skydôme de la toiture.

Ce skydôme donne sur la cage d’escalier, il permet d’éclairer les parties communes de l’immeuble. L’immeuble appartient à un bailleur social.

La victime a eu un malaise qu'elle a signifié à ses collègues. Elle s’est avancée vers l’édicule d’accès, a reculé et est tombée sur le skydôme. Ce skydôme, situé à proximité immédiate de l’édicule, a cédé sous son poids. La victime a chuté dans les escaliers sous-jacents. Elle présente une fracture du poignet.

Mesure de sécurisation des risques de chutes aux travers des lanterneaux d’accès en toiture

Mise en conformité des lanterneaux

Le facteur aggravant de l’accident est la fragilité de la surface du skydôme, qui a cédé sous le poids de la victime. En toiture, les surfaces vitrées ou translucides doivent présenter une résistance au choc de classe 1200 Joules.

lI est également recommandé d’installer des grilles en sous face des skydômes, afin d’anticiper le vieillissement des surfaces et donc la baisse de leur résistance initiale. Pour les patrimoines existants, il convient de recenser ces surfaces en toiture, et le cas échéant, de procéder à leurs remplacements ou renforcement.

Intervention sur toiture terrasse :

Règle pour la sécurité des interventions Conformément au Code du travail, lors de la conception d’un bâtiment avec des toitures terrasses, le Maître d’Ouvrage doit prévoir des protections collectives définitives contre les chutes de hauteur (interventions sur la toiture).

Ceci implique de prévoir des accès sécurisés à la toiture, des lanterneaux résistants, des ouvrants équipés de grilles de protection, et des garde-corps autoportants en périphérie de la toiture.

Interventions d’entreprises extérieures :

Pour toute intervention dans ou au-dessus d’un local de travail, il est nécessaire que l’entreprise utilisatrice (le donneur d’ordre) indique à l’entreprise extérieure (entreprise intervenante) les consignes pour l’accès et l’utilisation des dispositifs de sécurité.

Ces consignes sont intégrées dans le plan de prévention (décret du 20 février 1992). Pour toute intervention en toiture exposant les salariés à des chutes de hauteur supérieures à 3 mètres, quelle que soit sa durée, il y a obligation de réaliser un plan de prévention écrit (art. R4512-7 du code du travail et suivant).

L’entreprise extérieure réalise également son analyse des risques, propre à son intervention, qu’elle communique au donneur d’ordre pour l’élaboration du Plan de Prévention. En tant que professionnel, elle alerte le donneur d’ordre sur les risques liés à l’exécution de sa tâche.

Premiers secours :

Un salarié présentant des signes de faiblesse et/ou alertant sur son état doit être pris en charge. Il ne doit pas partir seul de son lieu de travail ou du chantier. La présence de sauveteur secouriste du travail (ou SST) parmi les membres du personnel permet de donner les premiers secours en cas d’accident ou de malaise, dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés.

Téléchargez sur le site du CARSAT
PDF


Mesure de sécurisation des risques de chutes aux travers des lanterneaux d’accès en toiture

Notion d'intervention ultérieure sur l'ouvrage (Maintenance) introduit par la loi n°93-1418 du 31 décembre 1993 - Article 4531-1 du code du travail.

Le Maitre d'ouvrage doit prioriser la suppression du risque, puis la protection collective. En dernier lieu, il assure la sécurité par une protection individuelle

Si l'astreinte est nécessaire sur une toiture présentant des skydomes (même s'il n'y a pas lieu de s'approcher des skydomes). Informer ce risque au niveau des accès de la toiture - Article 4532-16 du code du travail.

L'avantage du garde-corps c'est qu'il offre la meilleure visibilité en termes de sécurisation (Pas de contrôle périodique nécessaire et pas d'information particulière pour le personnel d'astreinte)

Garde-corps pour puits de lumière, skydome ou lanterneau de toiture
diagnostic sécurité

Avez-vous pris en compte tous les dangers de votre toiture ?

La protection antichute ne se limite pas aux garde-corps. Nos spécialistes en protection antichute analyserons votre bâtiment avec vous en utilisant des images satellite pour nous assurer que tous les risques de chute sont protégés et conformes aux normes. Nous voulons être sûr que votre équipe ne court aucun risque

Réservez votre diagnostic gratuit !

Recommandation pour la prévention des chutes de travailleurs à travers les puits de lumière

Les TRAVAILLEURS doivent prendre les mesures suivantes pour se protéger des chutes à travers les puits de lumière, skydome et lanterneaux

  • Ne jamais s’appuyer, s’asseoir ou marcher sur un lanterneau ou un puits de lumière. Le matériau de fabrication peut ne pas supporter votre poids.

  • Demandez à votre superviseur les procédures de sécurité à suivre pour protéger les puits de lumière.

  • Utilisez toujours un système antichute personnel (EPI) qui comprend un harnais complet, une longe, des connecteurs et des points d'ancrage appropriés lorsque vous travaillez près d’un skydome, lanterneau ou toute ouverture non protégée — par exemple, lorsque vous installez un puits de lumière ou une unité de ventilation dans une ouverture qui ne peut pas être protégée ou couverte.

  • Si vous utilisez un EPI, inspectez-le quotidiennement et signalez tout dommage ou défaut à votre superviseur. Attachez-vous uniquement aux points d'ancrage autoportant ou autres que votre employeur a identifiés comme sûrs.

  • Informez immédiatement votre superviseur sécurité de tous les puits de lumière, trappe d’accès, exutoires de fumée non protégés ou de tout autre risque de chute sur votre lieu de travail.

  • Participez à tous les programmes de formation en sécurité et santé au travail proposé par votre employeur.

  • Observer toutes les pratiques de travail sécuritaires identifiées par votre employeur.

  • Demandez des instructions à votre employeur si vous ne savez pas comment effectuer votre travail en toute sécurité.

Les EMPLOYEURS devraient prendre les mesures suivantes pour aider à prévenir les blessures et les décès des travailleurs à la suite de chutes dans les puits de lumière, les lanterneaux, les exutoires de fumées et les trappes d’accès :

  • Élaborer, mettre en œuvre et appliquer un programme écrit complet de prévention des chutes qui, au minimum, est conforme aux normes de prévention des chutes de l’AFNOR et aux recommandations de l’INRS et de l’OPPBTP.

  • Désigner un responsable HSE pour inspecter le chantier avant le début des travaux afin d'identifier les risques de chute et de déterminer le système de prévention des chutes approprié pour les travailleurs.

  • Pour les travaux autour des puits de lumière, fournir et assurer l'utilisation de systèmes de prévention des chutes appropriés qui utilisent l'un des éléments suivants : Grille antichute, garde-corps de protection pour lanterneau, EPI y compris un harnais complet, longe, connecteurs et points d'ancrage appropriés.

  • Effectuer des inspections périodiques programmées et non programmées pour s'assurer que le système de prévention des chutes est utilisé et entretenu correctement et offre une protection adéquate contre les chutes.

  • Former les travailleurs à reconnaître les risques de chute associés au travail à proximité de puits de lumière, lanterneau, skydome, exutoire de fumée et trappe d’accès en toiture.

Protection antichute pour puits de lumière, skydome ou lanterneau de toiture

Prévention des chutes à travers un puits de lumière

Comment prévenir les chutes dangereuses à travers un puits de lumière

Les bords d'un toit ne sont pas les seuls endroits où le danger de chute de hauteur est présent. Les chutes au travers des puits de lumière ou skydome est un autre risque de chute courant qui devrait être pris en compte lorsque le travail est effectué sur une toiture terrasse ou un toit plat.

Chute au travers d’un puits de lumière

Pour beaucoup, le danger de tomber à travers un puits de lumière est moins évident que le danger de tomber du bord du toit. Mais c'est à juste titre que dans de nombreux pays, les législateurs considèrent les puits de lumière comme des trous dans le toit et attendent des propriétaires de bâtiments qu'ils les protègent en tant que tels.

Les puits de lumière sont souvent considérés à tort comme sûrs. Qu'il s'agisse d'un dôme en plastique ou d'une verrière : il est très difficile de dire si un puits de lumière est capable de supporter une charge. Par conséquent, les propriétaires d'immeubles devront compter sur le bon sens dans de nombreuses situations. En d'autres termes: ils devront supposer que les puits de lumière ne sont pas sûrs, sauf s'ils sont en mesure de prouver le contraire.

La chute d'un puits de lumière aura de graves conséquences, notamment parce que les puits de lumière sont généralement installés sur les toits de bâtiment à haut plafond, tels que les entrepôts ou les halls d'usine.

Propriétaires d'immeubles, d’entrepôts et de bâtiments industriels

Les propriétaires d'immeubles et d’entrepôts doivent savoir que les risques de chute causés par les puits de lumière sont réels et souvent sous-estimés, et qu'il est de leur responsabilité de protéger les personnes travaillant à proximité des puits de lumière.

Il n'est en aucun cas sûr pour un travailleur d'être à proximité d'un risque de chute sans être protégé contre les chutes. Bien sûr, la sécurité des personnes sous le toit est également menacée.

Alors, que peut-on faire pour empêcher les travailleurs de tomber à travers un puits de lumière ?


Sécurisation et prévention - protection de lanterneau, puits de lumière et skydome

Garde-corps de protection des Lanterneaux

Tout d'abord, il est possible de placer des grilles de protection sur le puits de lumière, afin que les travailleurs puissent marcher en toute sécurité sur la couverture. Tous les puits de lumière sur le toit devront être couverts individuellement. Les puits de lumière se présentent sous de nombreuses formes différentes, il n'est donc pas toujours possible de les couvrir.

Souvent, des garde-corps autoportants sont utilisés pour empêcher les travailleurs de s'approcher d'un puits de lumière. Il s'agit d'une mesure simple de protection contre les chutes qui peut être utilisée pour les puits de lumière de toutes formes et tailles. Des garde-corps peuvent également être placés autour de plusieurs puits de lumière, les sécurisant tous en même temps. Surtout sur les toits avec un grand nombre de puits de lumière, cela peut être une solution rentable.

Les garde-corps créent des chemins de circulation sécuritaires pour les travailleurs à proximité d'un puits de lumière dangereux. Cependant, les travailleurs ne pourront pas atteindre le puits de lumière lui-même si des garde-corps sont placés autour de celui-ci ou s'il est couvert.

Entretien et maintenance des puits de lumière

Bien sûr, le choix de mettre en œuvre des puits de lumière dans la conception d'un bâtiment est souvent fait pour apporter plus de lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment. Un puits de lumière sale ou endommagé peut complètement gâcher cette lumière, sans parler de l'apparence d'un bâtiment.

Les puits de lumière sont constamment exposés aux intempéries et nécessitent donc un nettoyage régulier. Ainsi, la possibilité d'accéder aux puits de lumière eux-mêmes est souvent souhaitable.

Si l'accès au puits de lumière est requis, une protection individuelle contre les chutes doit être envisagée. De plus, un filet de sécurité pourrait être utilisé pour protéger les personnes qui nettoient ou réparent le puits de lumière, bien que ce ne soit pas toujours une option viable. Bien sûr, les systèmes de filets de sécurité sont conçus pour combattre les effets d'une chute (plutôt que la cause), ce n'est donc pas une solution.

Protection individuelle contre les chutes

Les travailleurs peuvent nettoyer les puits de lumière en toute sécurité ou remplacer les puits de lumière endommagés lorsqu'ils sont ancrés à un système de ligne de vie autoportante. Dans ce cas, le harnais d'un utilisateur est connecté à un curseur qui traverse la ligne de vie (ou la ligne d'ancrage) au moyen d'une longe de sécurité.

Une seule trajectoire de ligne de vie horizontale peut être utilisée pour offrir un point d’ancrage autoportant pour le travail sur toute une série de puits de lumière. La ligne de vie peut même être positionnée de manière à protéger les utilisateurs contre les multiples risques de chute le long de la ligne de vie.

Par exemple, la ligne de vie autoportante illustrée ci-dessous peut être utilisée pour l'ancrage, que le travail soit effectué près des bords du toit (à droite) ou près des puits de lumière (à gauche).

Il est assez facile d'installer une ligne de vie autoportante sur un toit. De plus, une ligne de vie sur le toit n'est pas visible depuis le sol.

Tout cela fait d'une ligne de vie horizontale une solution de protection contre les chutes discrète, économique et facile à installer pour protéger les travailleurs contre les chutes au travers d’un puits de lumière.

Quelle est la meilleure solution pour protéger les lanterneaux ?

Les toits des entrepôts, des usines ou des structures similaires comportent souvent de nombreux risques de trébuchement et de chute. Dans ces cas, il est recommandé de rechercher une solution complète qui gère tous les risques de chute sur le toit.

Placer des garde-corps est une solution efficace pour créer des chemins de circulation sécuritaires pour les personnes travaillant à proximité des puits de lumière. Cela peut être plus efficace que de protéger ou de couvrir chaque puits de lumière un par un.

Si l'accès aux puits de lumière eux-mêmes est requis, une ligne de vie horizontale est un moyen efficace de faire face à plusieurs risques de chute avec une trajectoire de ligne de vie bien planifiée. Bien sûr, les travailleurs doivent pouvoir se connecter à la ligne de vie dans une zone sûre et recevoir une formation appropriée pour travailler avec le système.

Garde-corps pour puits de lumière, skydome ou lanterneau de toiture

Protection antichute pour lanterneau, puits de lumière et skydome

Les idées reçues sur les grilles de protection antichute

Une question courante qui nous est posée est : "La grille de protection antichute sous nos puits de lumière est-elle suffisamment protégée et est-elle conforme ?"

Il s'agit d'une question complexe à laquelle répondre, car de nombreux facteurs entrent en jeu. Le résultat est discutable, ce qui inquiète toujours le propriétaire du bâtiment et l'expose à des risques.

La grille de protection antichute est conçue pour empêcher les chutes à travers les toits, mais les puits de lumière sont dangereux et ont été la cause de nombreux décès au fil des ans. La plupart des puits de lumière se dégradent avec le temps, en raison de la lumière solaire (UV), des intempéries ou d’autres conditions climatiques.

Si vos puits de lumière sont sécurisés contre les chutes de hauteurs au moyen d’une grille de protection antichute, vous devez vous poser ces trois questions ...

1. Votre grille de protection antichute est-elle conforme ?

En l’absence de textes précis pour les essais concernant les coupoles, les exutoires et les voûtes, les CRAM, l’INRS et la commission technique - exutoires - du GIF ont mis au point un nouveau protocole d’essai de résistance à la traversée verticale d’un corps mou de grande dimension pour lanterneaux ponctuels et pour lanterneaux continus ; l’essai de résistance dit 1200 joules

Essai consistant à déterminer la résistance à la traversée d’un sac sphéroconique de 50 kg chutant d’une hauteur de 2,40 m sur un lanterneau ponctuel ou continu mis en œuvre sur son chevêtre conformément aux normes DTU ou Avis Technique en vigueur.

2. Votre grille de protection antichute est-elle assez solide ?

Si le treillis métallique n'est pas en acier inoxydable, comme certains le sont, vous devez vérifier s'il a corrodé. Quel est l'âge du treillis métallique ? Quels sont l'atmosphère et l'environnement auxquels il a été exposé ?

3. Votre grille de protection antichute est-elle installée correctement ?

La plupart des fabricants de grille de protection antichute fournissent des informations détaillées sur la méthode d'installation du grillage de sécurité. Le maillage doit être solidement connecté, superposé et joint afin d'arrêter une chute.

Il y a d'autres facteurs que nous devons considérer :

  • Lorsqu'un treillis de sécurité nouveau ou existant doit être utilisé pour contrôler le risque de chute des travailleurs, il est important de vérifier régulièrement l'intégrité du treillis et de ses fixations par une personne compétente.

  • La grille de protection antichute ne sécurise pas les autres risques de chute de la toiture. Par conséquent, le treillis de sécurité antichute doit toujours être utilisé avec une protection des bords de toiture appropriée, des garde-corps autoportant ou d’autres systèmes et dispositifs antichute appropriés.

  • Le treillis de sécurité n'est pas un chemin de circulation sécuritaire et les intervenants ne doivent pas marcher dessus, il est préférable d’utiliser conjointement un saut de loup de toiture ou des plateformes de toiture.

Le besoin d'une protection pour puits de lumière est largement sous-estimé. Il est en fin de compte de la responsabilité de l'employeur de s'assurer que tout ce qui précède est conforme à la norme en vigueur.

Protection Directe fournit des protections de puits de lumière, des garde-corps de lanterneau et des grilles de protection antichute pour fournir un poste de travail sûr afin que les travailleurs puissent intervenir lors des opérations de maintenance sur toiture en toute tranquillité.


Une solution efficace pour la protection des puits de lumière

Chaque entreprise doit faire face à des risques différents en particulier en ce qui concerne les chutes aux travers des toitures,
Contactez l'un de nos experts qui trouvera avec vous la solution de protection antichute idéale.



Panier

Show Pricing

Option available in footer.